DIMANCHE 22 SEPTEMBRE : JOURNÉE DE RENTRÉE PAROISSIALE

Journée de visite, de marche et de rencontre à Compiègne. Bulletin d’inscription a télécharger et dans les présentoirs.

Cliquez ici pour télécharger le bulletin d’inscription !

Pour contacter la paroisse, merci de noter le nouveau numéro :
01 73 73 95 00

Les prochains rendez-vous

Edito du 15 septembre 2019

Pauvres, étrangers…

Il y a quelques jours, Monseigneur Philippe MARSSET a été ordonné évêque à l’église Saint-Sulpice. Parmi les questions rituelles posées par notre archevêque, il y avait celle-ci :« Voulez-vous, d’un cœur plein de bonté et de miséricorde, accueillir, au nom du Seigneur, les pauvres, les étrangers et tous ceux qui sont dans le besoin ? »Si l’Église pose cette question à tout nouvel évêque, n’est-ce pas pour montrer l’importance de la miséricorde pour accomplir sa mission d’accueil des pauvres et des étrangers? L’Évangile selon Saint Luc, lu tout au long de cette année c’est celui qui manifeste le mieux la miséricorde de Dieu. En ce dimanche, la lecture longue de l’Évangile qui relate l’épisode de «l’enfant prodigue», nous laisse percevoir jusqu’où va la miséricorde de Dieu. Dieu est un père qui ne fait aucun reproche ou aucun commentaire moralisateur. Il ne manifeste aucune rancœur à son fils qui avait choisi de se séparer de lui mais il lui exprime un amour inconditionnel. Mais revenons à la question posée par notre archevêque à Monseigneur MARSSET. La réponse de l’ordinand sur sa disposition à accueillir le pauvre et l’étranger fut:« Oui, je leveux.»Et nous, le voulons nous aussi ?Cette volonté, le diocèse de Paris la manifeste au côté des personnes migrantes en ouvrant la Maison Bakhita (voir l’invitation dans la rubrique«Dans le diocèse» du Clocher)

François DÉPREZ