HORAIRES

Dimanche 17 janvier 2020, 2è dimanche du temps ordinaire, suite au couvre-feu déplacé à 18h, les messes auront lieu aux horaires suivants :

  • Samedi : 16h30 (messe anticipée)
  • Dimanche  : 9h ; 10h ; 11h ; 12h et 16h30.

Les intentions prévues aux messes de 18h30 seront dites à la messe du même jour à 16h30.

Les messes de semaine de 19h sont suspendues ; les intentions prévues seront dites à la messe du même jour à 12h15.

Horaires des messes du lundi au samedi : 9h et 12h15.

Ouverture de l’église : l'église est ouverte à la prière des fidèles tous les jours de 8h à 18h.

Adoration eucharistique dans l’église, du lundi au vendredi de 9h30 à 17h45 (16h30 le samedi).

Permanences d'accueil des prêtres : du mardi au vendredi de 17h à 17h45, salle saint Jean XXIII.

Horaires de l'accueil laïc :

 

  • Du lundi au vendredi matin : de 9h à 12h15
  • Lundi, mardi, Jeudi et Vendredi après-midi : de 15h à 17h45
  • Mercredi après-midi : 13h15 à 17h45
  • Samedi matin : 10h à 12h15.

Sortie du nouveau CD de la Maîtrise

Inscription au clocher

ADRESSE de la Paroisse

25 rue d’Armaillé

75017 PARIS

COORDONNÉES

Courriel : secretariat <at> saintferdinanddesternes.fr

Téléphone : 01 73 73 95 00

Du baptême à la vie quotidienne

La semaine dernière, nous fêtions le baptême du Seigneur; il n'a pas reçu ce baptême des mains de Jean pour être lavé d'un péché qu'il n'a jamais commis, mais pour nous appeler à sa suite à entrer dans la joie éternelle de son Royaume. En ce premier dimanche du temps ordinaire, alors que les événements qui marquent le temps de Noël sont désormais derrière nous, reste l'appel qui retentit pour chacun d'entre nous, comme pour le jeune Samuel, et adressé individuellement par le Christ à ceux qu'il choisit pour ses disciples dans l'évangile d'aujourd'hui.

Se savoir appelé et choisi par le Christ, c'est aussi prendre conscience de la dignité que Dieu veut conférer à chacun d'entre nous : « Ne le savez-vous pas ? » nous dit saint Paul « votre corps est un sanctuaire de l’Esprit Saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu. » À nous de promouvoir et de défendre cette dignité du corps créé à l'image de Dieu, notamment face à des évolutions législatives que les événements liés à la crise sanitaire et à ses multiples rebondissements ont tendance à faire passer au second plan.

Ce temps ordinaire de l'Église qui va nous conduire jusqu'au Carême est celui de la fidélité dans la prière à l'écoute de cet appel. C'est la fidélité à l'écoute de Dieu dans la prière qui a fini par valoir à Samuel la révélation de sa vocation. Devant les défis qui nous attendent dans les semaines à venir, demandons au Christ qui nous appelle, à l'exemple saint Augustin, « donne-nous toi-même les grâces dont tu nous demandes de vivre ! »

Père Charles-Antoine FOGIELMAN

Le coin du curé

« Patience et longueur de temps … »

« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » moralisait La Fontaine dans Le Lion et le rat.

Le dictionnaire définit la patience comme « l'aptitude d'un individu à se maîtriser face à une attente, à rester calme dans une situation de tension ou face à des difficultés, ou encore la qualité de persévérance. La patience est, à travers le monde et les croyances, une qualité essentielle requise pour celui qui aspire à la sagesse. »

En ces temps, notre patience est mise à l’épreuve. Nous voudrions que tout aille plus vite pour être débarrassés de ce virus sournois qui nous nargue et reprendre nos activités habituelles dans un format familier et souvent confortable.

Si beaucoup considère la patience comme une attente passive ou une tolérance paisible, l’Écriture sous la plume de saint Paul décrit la patience comme un fruit de l’Esprit (Ga, 5, 22) que tous les disciples de Christ doivent produire (1 Th 5, 14). La patience révèle notre foi en l’heure de Dieu qui n’est pas la nôtre et en son amour qui nous surpasse.

Considérons également la lettre aux Hébreux (5, 22): « Nous donc aussi … courons avec persévérance l’épreuve qui nous est proposée. » Le terme « patience » traduit par « persévérance » dans ce verset, signifie aussi « endurance ». Un chrétien court patiemment en persévérant à travers les difficultés et en espérant l’accomplissement des promesses de Dieu qui se montre, lui-même, patient à notre égard.

Et si les soirées d’hiver vous semblent longues, la Patience pourrait alors devenir une occupation ludique bien que futile et solitaire.  Jeu de l’amour et du hasard, de La Fontaine à Marivaux, il n’y a qu’un petit pas pour l’homme, de croqué à masqué, de vénéré à moqué, mais un grand pour l’humanité, d’écoutée à soulagée, aujourd’hui soignée et… demain vaccinée !

Père Stanislas LEMERLE

Quelle est la vraie date de Noël? Quelques précisions chronologiques, par le P. Charles-Antoine Fogielman

Vous retrouverez ici l'intégralité des vidéos de l'Introduction à l'Ancien Testament du Père Charles-Antoine FOGIELMAN.

Notre compte Twitter : les dernières nouvelles !

Tweets by FerdinandTernes