Prions pour les malades

Instituée par le Pape Jean-Paul II, la Journée Mondiale du Malade est célébrée le dimanche proche du 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes en mémoire de la première apparition de la Vierge Marie à Bernadette. C’est par l’intercession de Notre Dame que Dieu guérit.

 

Cette année le thème reprend un verset de l’Evangile selon Saint Matthieu : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous procurerai le repos. »  Mt 11, 28.

 

Cette journée, comme toutes les Journées Mondiales, est l’occasion de nous rappeler que nous avons la mission de porter les malades dans notre prière commune, et ainsi de les soutenir.

 

Plusieurs membres de notre communauté paroissiale recevront à cette occasion le sacrement des malades. Prions pour eux.

 

Père Stanislas LEMERLE

 

Retrouver la lettre du pape François en CLIQUANT ICI

Les prochains rendez-vous

NE TE DÉROBE PAS À TON SEMBLABLE

L’appel d’Isaïe lu ce jour « partage ton pain avec celui qui a faim » est le même cri qui traverse les 1800 pages de la Bible (Bible de Jérusalem édition de Février 1975) : « ne te dérobe pas à ton semblable ».

 

C’est à ce même impératif de service que saint Paul a répondu en partant évangéliser les habitants de Corinthe ou d’Athènes : il devait se sentir « bien faible, craintif et tout tremblant » lorsque, pour la première fois il portait l’Evangile à une cité grecque habituée à l’esclavage, à l’immoralité… ou aux débats hautement philosophiques.

 

Mais il savait déjà que notre foi repose « non sur la sagesse des hommes mais sur la puissance de Dieu ».

 

Il savait par expérience que notre connaissance de Dieu n’est pas d’abord intellectuelle : elle est une rencontre personnelle de Jésus vivant, don de l’Esprit Saint. Et ce don permet à chaque baptisé d’être « le sel de la terre » et de témoigner de sa foi par les œuvres bonnes de partage, d’entr’aide, de service que la vie ne manque pas de susciter sur nos routes ; ainsi, notre lumière brille devant les hommes « et voyant ce que vous faites de bien ils rendront gloire à votre Père qui est au cieux ».

 

Gérard LOUVEL, diacre