LIENS

HORAIRES

MESSES DOMINICALES + -

9h, 10h*, 11h, 12h* et 18h30 

18h30 (samedi)

* Messes à la crypte. Ces messes n'ont lieu que s'il y a école le lundi qui suit.

Messes en semaine + -

du lundi au vendredi : 9h, 12h15* et 19h

samedi : 9h et 12h15*

 

*Les messes de 12h15 sont interrompues pendant les vacances scolaires.

Adoration eucharistique et laudes + -
Adoration Eucharistique Dans l'église :
  • du lundi au vendredi 9h30-18h45
  • samedi 9h30-18h15
  • dimanche 17h-18h15
Dans l'oratoire :
  • du lundi au jeudi 18h45-00h
Laudes 
  • du mardi au samedi 8h40
L’adoration Eucharistique et les Laudes sont interrompues pendant les vacances scolaires
OUVERTURE DE L’ÉGLISE ET ACCUEIL + -

Ouverture de l’église

de 7h à 21h le mardi

de 7h à 20h du mercredi au vendredi

de 8h à 20h du samedi au lundi et tous les jours des vacances scolaires

Permanence d’accueil par un prêtre

mardi de 17h* à 18h45 et de 19h30 à 21h**

mercredi à vendredi de 17h* à 18h45

samedi de 11h à 12h** et de 17h à 18h (à gauche dans l’église).

*18h pendant les vacances scolaires

** cette plage d'accueil est suspendue pendant les vacances scolaires

Accueil par un laïc

lundi à vendredi de 9h à 12h15 et de 15h à 19h.
samedi de 10h à 12h.

Pendant les vacances scolaires : du lundi au vendredi de 10h à 12h.

NOUS CONTACTER + -

27 rue d’Armaillé
75017 Paris

Tel : 01 73 73 95 00
paroisse@saintferdinanddesternes.fr

FEUILLE D’INFORMATION PAROISSIALE

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion par mail pour recevoir le Clocher toutes les semaines, avec toutes les informations paroissiales.

ABONNEZ-VOUS AU CLOCHER !

Télécharger la Feuille d’Information Paroissiale 

L'ÉDITO DU DIMANCHE

Esprit d’enfance

Rejeton, petits, humbles, agneau, chevreau, veau, lionceau, petit garçon, nourrisson, enfant, autant de mots qui évoquent l’enfance dans ce passage de la lettre d’Isaïe (Isaïe 11, 1-10) que nous propose notre mère l’Église en ce deuxième dimanche d’avent.

Un passage célèbre parce que c’est à partir de lui que la Tradition a retenu les dons du Saint-Esprit : « Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur qui lui inspirera la crainte du Seigneur. » Autant de dons qu’on associe spontanément aux adultes plutôt qu’aux enfants. Et, de fait, l’Église reprend ces dons — avec quelques modifications pour qu’ils soient sept, chiffre de la plénitude — dans la prière liturgique de la confirmation, sacrement donné en général au seuil de l’âge adulte : « Dieu très bon, père de Jésus le Christ notre Seigneur, regarde ces baptisés sur qui nous imposons les mains : par le baptême, tu les as libérés du péché, tu les as fait renaître de l’eau et de l’Esprit. Comme tu l’as promis, répands maintenant sur eux ton Esprit saint. Donne-leur en plénitude l’Esprit qui reposait sur ton fils Jésus : esprit de sagesse et d’intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et d’affection filiale ; remplis-les de l’esprit d’adoration. »

Mais la confirmation est précisément le sacrement qui confirme, c’est-à-dire qui rend ferme, cet esprit d’enfance qui est la marque des chrétiens, à qui le Christ est venu révéler qu’ils sont avant tout fils et filles du Père. En nous préparant à accueillir le nouveau-né de la crèche, accueillons l’Esprit d’enfance, celui qui renouvelle et
« qui donne la vie ».

Christophe Sampré, diacre

Le coin du curé

Nous attendons tous !

Tous, nous avons des attentes, certaines importantes d’autres moindres. Souvent, elles mettent notre patience à rude épreuve : l’attente d’une augmentation, d’une nouvelle voiture, du retour de l’être aimé, de jours meilleurs, du printemps après l’hiver, du beau temps après la pluie …

Pendant l’Avent, nous attendons le Messie dans la chair mais aussi à la fin des temps ! Les prophètes attendent l’accomplissement du salut, Elisabeth attend le fils promis dans sa vieillesse, l’empereur Auguste attend le résultat du recensement, Joseph attend de trouver un logement, les bergers attendent de voir l’Agneau, la brebis de voir le pasteur, les anges de louer la gloire de Dieu. Le monde entier attend la réponse de Marie comme le chantait Saint Bernard. Jésus lui-même attend de voir rassemblés en une seule famille, l’empereur et le berger, l’homme et la femme, l’ange et la bête, le lion et l’agneau…

Dieu lui-même a décidé de se faire attendre pour faire de l’attente l’espace de notre conversion.

Père Stanislas LEMERLE

PS : Pour satisfaire votre curiosité, de manière beaucoup plus triviale, vous attendez aussi le menu du déjeuner du 11 décembre… pour honorer saint Ferdinand de Castille, une paëlla et sainte Thérèse, une tarte normande ! Inscription obligatoire ici ou à l’accueil paroissial (25 rue d’Armaillé ou 01 73 73 95 00) – Libre participation aux frais sur place.

ACTUALITÉS DE LA PAROISSE

PRIÈRE

La vie n’est qu’un instant, une heure passagère. Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit. Tu le sais, ô mon Dieu, pour t’aimer sur la terre, je n’ai rien qu’aujourd’hui. Oh ! Je T’aime, Jésus ! Vers Toi mon âme aspire pour un jour seulement, reste mon doux appui, viens régner dans mon cœur, donne-moi Ton sourire rien que pour aujourd’hui.
Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus
Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus

Retrouvez toutes nos playlists

Conférences de Carême

Introduction Ancien Testament

Blanche de Castille

Formations Even

Cours Bernardins Charles-Antoine Fogielman