HORAIRES

Horaires

Messes de semaine : Lundi et samedi : 9h et 12h15 - Mardi au vendredi : 7h15, 9h et 12h15. Laudes à 8h40 du mardi au samedi.

Messes dominicales : 17h30 (samedi), 9h, 10h, 11h, 12h et 17h30.

Vêpres dominicales : à 17h, pendant le temps pascal.

Permanence d’accueil des prêtres : du mardi au vendredi de 17h à 18h45 - samedi de 16h à 17h15 (salle Saint-Jean XXIII, à droite dans l'église).

Ascension (Jeudi 13 mai) : Messes à 9h, 11h, et 17h30 - Messe anticipée la veille à 17h30

Pentecôte (Dimanche 23 mai): Messes à 9h, 11h, et 18h30 - Messe anticipée la veille à 18h30

Lundi de Pentecôte (24 mai): messe unique à 11h.

A partir du samedi 22 mai, les messes dominicales du soir seront à nouveau célébrées à 18h30.

A partir du mardi 25 mai, les messes de semaine retrouveront les horaires habituels : 9h, 12h15 et 19h.

Sortie du nouveau CD de la Maîtrise

Inscription au clocher

ADRESSE de la Paroisse

25 rue d’Armaillé

75017 PARIS

COORDONNÉES

Courriel : paroisse@saintferdinanddesternes.fr

Téléphone : 01 73 73 95 00

Notre compte Twitter : les dernières nouvelles !

Edito

Ils s’appellent Billie, Raphaël et Valentine. Ou encore Garance, Pierre, Olivier, Mathilde et Louis. Ce ne sont ni les héros de la dernière série à la mode, ni de nouveaux astronautes en partance pour la station spatiale. Vous ne les connaissez probablement pas encore, et pourtant ils vont bientôt intégrer votre famille ! Ils sont tous les huit écoliers et catéchisés à la paroisse. Depuis un an, ils se préparent assidument à ce qu’ils vont vivre, ce dimanche et fin juin. Vous avez deviné ?

Ce sont les enfants de la paroisse qui vont bientôt être baptisés ! Ça sera ce dimanche 9 mai pour Billie, Raphaël et Valentine et dimanche 27 juin pour Garance, Pierre, Olivier, Mathilde et Louis.

Par le baptême, chacun d’eux va devenir, non un héros à la mode, mais un héraut de l’Évangile et de la Parole de Dieu ; non un astronaute loin de tout, mais un chrétien dans le monde sans être du monde (Jn 17, 11.16). En devenant Enfants de Dieu, ils vont intégrer cette grande famille qu’est l’Église, ayant le Christ pour tête, dont chacun de nous sommes des membres.

Ce ne sont plus des nouveau-nés ni encore des adultes. Ils ont décidé, en leur conscience d’enfant, de suivre Celui qui les appelle à eux. Pour reprendre les mots du chapitre 15 de l’évangile selon Saint Jean, ils ont choisi de devenir un sarment greffé sur la vigne du Seigneur, afin de porter du fruit. En demandant le baptême, ils ont répondu au commandement de l’Amour donné par le Christ. Durant leur préparation, ils ont appris à demeurer, à recevoir Jésus comme un ami et à vivre de la joie parfaite, celle qui vient du Christ.

Nous qui sommes baptisés, demandons d’être renouvelés dans notre désir de rencontrer le Christ et de demeurer avec Lui. Prions pour ces huit enfants bientôt néophytes et rendons grâce pour la vigne abondante que le Seigneur produit.

Père Timothée du MOULIN de LABARTHETE

Le coin du curé

Charles et Charle

L’annonce lundi dernier par le Pape François de la prochaine canonisation du bienheureux Charles de Foucauld m’a réjoui le cœur. Cette décision a été rendue possible grâce à un miracle qui lui a été attribué et dont Charle (sans « s ») a été le bénéficiaire.

Charle, charpentier est victime d’un accident, une chute de 16 mètres de haut, en 2016, un siècle après la mort du « frère universel » alors qu’il travaille sur le chantier de la chapelle du lycée Saint-Louis, un établissement catholique de Saumur. Premier clin d’œil !

La paroisse que fréquente le directeur de l’entreprise où travaille Charle est dédiée au bienheureux Charles de Foucauld. Les paroissiens ont entamé une neuvaine pour obtenir sa canonisation. Deuxième clin d’œil !

Ces neufs jours de prière se terminent le 30 décembre, veille de la fête liturgique du bienheureux, c’est aussi le jour de l’accident. Troisième clin d’œil !

Non baptisé, non croyant, Charle ne connaît pas Charles. Mais lors de sa chute, il pensera : « je m’abandonne ». Quatrième clin d’œil !

Père Stanislas LEMERLE